Le Musée des beaux-arts du Canada présentera quatre nouvelles expositions l’automne prochain à Ottawa, avec un fort accent international.

Éric Clément Éric Clément
La Presse

Hanran. Photographie japonaise du XXe siècle ouvrira le bal, du 11 octobre au 22 mars, avec 200 photos du Musée des beaux-arts de Yokohama couvrant une période majeure de l’histoire du Japon, de 1930 à 1990, durant l’ère Shōwa.

PHOTO FOURNIE PAR LE MBAC

Ginza Photomontage, Shibuya Ryukichi, s.d., épreuve à la gélatine argentique, 18,1 cm x 30,1 cm. Musée des beaux-arts de Yokohama.

PhotoLab 6 : Exposition du prix Nouvelle génération de photographes 2019, présentera les œuvres de Luther Konadu, d’Ethan Murphy et de Zinnia Naqvi, aux mêmes dates que l’exposition susmentionnée.

Du 8 novembre au 5 avril, le musée présentera sa deuxième grande expo internationale d’art contemporain indigène. Àbadakone/Feu continuel/Continuous Fire regroupera des créations d’artistes autochtones du monde entier, dont Rebecca Belmore, Shuvinai Ashoona et Zanele Muholi.

PHOTO FOURNIE PAR LE MBAC

Le dragon dévorant les compagnons de Cadmos, 1588, Hendrick Goltzius, gravure au burin sur papier vélin crème, 24,5 cm x 31,2 cm. Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa. Achetée en 2019.

Enfin, du 29 novembre au 29 mars, on en aura plein les yeux avec Beautés monstrueuses dans l’estampe et le dessin anciens européens (1450-1700). Le titre dit tout !

Consultez le site du musée