La police libanaise a affirmé jeudi avoir saisi un tableau «probablement original» du célèbre peintre surréaliste Salvador Dali et arrêté trois Syriens et un Libanais qui s'apprêtaient à le vendre.

Publié le 19 oct. 2017
AGENCE FRANCE-PRESSE

La toile en question est intitulée Portrait de Mrs Reeves, de l'époque classique du peintre espagnol, mais il était difficile de savoir dans l'immédiat s'il s'agissait de l'original peint en 1954.

Si elle s'avérait être l'oeuvre authentique, elle pourrait être «estimée à des millions de dollars», ont indiqué les Forces de sécurité intérieure (FSI) libanaises dans un communiqué publié mercredi.

La toile originale avait été vendue chez Christie's en 1997 pour la somme 89 500 livres britanniques à un acheteur dont l'identité n'avait pas été dévoilée.

La police a précisé que l'oeuvre retrouvée a été «volée d'un pays voisin» du Liban, mais elle n'a pas donné le nom de son propriétaire.

D'après la police, la peinture a été saisie après une enquête menée à Cola, dans le sud de Beyrouth, et Dohat Aramoun, au sud de la capitale libanaise.

Les quatre suspects «tentaient de mettre la peinture en vente», a précisé la police.

De nombreuses fausses toiles de Dali circulent sur le marché, selon les experts.

L'oeuvre représente une femme de la haute société américaine peinte durant la période où l'artiste à la célèbre fine moustache noire avait vécu aux États-Unis.