Source ID:news·20111222·LA·0060; App Source:cedromItem

Expo parfaite pour la famille

J'ai vu le loup, le renard, le lièvre... (Photo fournie par la Maison des arts de Laval)

Agrandir

J'ai vu le loup, le renard, le lièvre permet aux parents d'initier intelligemment les enfants à l'art contemporain.

Photo fournie par la Maison des arts de Laval

Mario Cloutier

S'il est une exposition parfaite pour la famille en ce temps des Fêtes qui arrive à pas de loup, c'est à la Maison des arts de Laval qu'on la trouve. L'exposition J'ai vu le loup, le renard, le lièvre permettra aux parents d'initier intelligemment les enfants à l'art contemporain, notamment.

Cette proposition éclairée et ludique embrasse un large spectre de créations qui vont de l'art naïf à un petit tableau de la peintre animalière du XIXe siècle Rosa Bonheur et à une sculpture du trio BGL, en passant par des oeuvres de Riopelle, Dallaire, Sullivan et Ayot.

Au total, une quarantaine d'oeuvres d'artistes québécois - peintures, sculptures et installations - sont présentées. Comme si le commissaire René Viau et la muséologue Jasmine Colizza avaient réuni une bonne partie de l'arche de Noé dans leur salle d'exposition!

Les enfants adoreront le boeuf musqué de Michel Beaudry, l'ours polaire de Michel Saulnier et le béluga de Don Darby qui semblent parader au milieu de cette ménagerie colorée. Les parents préféreront probablement les vautours inquiétants de Rober Racine, le chat stylisé de Suzelle Levasseur ou l'oiseau papillon merveilleux de Claudia Bernal.

Mais tous s'amuseront avec l'immense oiseau de lune noir de Cynthia Girard, dont l'ombre est projetée sur le panneau central de la salle, et voudront toucher aux lapins géants de Lucie Duval ou au chien empaillé de BGL, sorte de gardien de l'exposition, qui nous accueille à l'entrée.

Un espace ludique a par ailleurs été judicieusement réservé aux enfants à l'arrière de la salle. Les petits et les moins petits pourront s'amuser à y jouer des mains pour projeter des formes animales sur le mur ou encore dessiner à souhait leur «animal intérieur».

Même les plus blasés face à la gent animalière finiront par sourire devant une oeuvre ou une autre en visitant ce zoo éclectique.

J'ai vu le loup, le renard, le lièvre à la Maison des arts de Laval jusqu'au 12 février. Une visite commentée aura lieu le dimanche 22 janvier.




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer