(Montréal) Le 31e Festival international Présence autochtone bat son cours à Montréal jusqu’au 11 août.

La Presse Canadienne

Le festival avait été annulé l’an dernier à cause de la pandémie.

La programmation de 2021 affiche de nombreux concerts, des spectacles de danse et plus de 60 films en lice pour les prix Mattiusi.

Mardi, le gouvernement québécois avait annoncé l’octroi d’une subvention de 370 000 $ dans le cadre d’un programme d’aide financière aux festivals et aux évènements touristiques qui ont été durement frappés par la pandémie de COVID-19.

Le ministre responsable aux Affaires autochtones, Ian Lafrenière avait alors déclaré que le festival « tombe à un moment des plus opportuns, où les esprits s’éveillent partout au pays et expriment en masse toute la majesté du patrimoine culturel autochtone ».

Les passants se promenant sur la rue Sainte-Catherine, au centre-ville de Montréal, peuvent aussi admirer sur des panneaux géants les illustrations d’Eruoma Awashish pour un ouvrage qui pose son regard sur la Déclaration de l’ONU sur les droits des peuples autochtones.

Le livre sortira à l’occasion de la Journée internationale des peuples autochtones, lundi.