Quoi voir, quoi faire cette semaine ? Voici les suggestions culturelles de nos journalistes.

Émilie Côté Émilie Côté
La Presse

André Duchesne André Duchesne
La Presse

Sylvain Sarrazin Sylvain Sarrazin
La Presse

Stéphanie Morin Stéphanie Morin
La Presse

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

Nathalie Collard Nathalie Collard
La Presse

Sur le web : Les 4 saisons d’André Gagnon

C’est en direct que le public pourra voir vendredi soir sur le web le spectacle prisé Les 4 saisons d’André Gagnon. Seront réunis sur la scène du Palais Montcalm de Québec la chanteuse et actrice Kathleen Fortin, le pianiste et directeur musical Stéphane Aubin, ainsi que la violoniste Uliana Drugova, le violoncelliste Pierre-Alain Bouvrette, le contrebassiste Dominic Girard et le percussionniste Maxime Lalanne. Ils permettront au public de renouer avec les plus grands succès du grand pianiste québécois décédé en décembre dernier à l’âge de 84 ans. Citons Wow, Neiges, Petit concerto pour Carignan ou encore Les chemins d’été. La webdiffusion débute à 20 h.

> Consultez le site du Palais Montcalm

Sur le web : Cayenne, de Simon Gionet

IMAGE TIRÉE DE LA PAGE FACEBOOK DU FESTIVAL PLEIN(S) ÉCRAN(S)

Marianne Fortier et Jean-Sébastien Courchesne dans Cayenne, court métrage de Simon Gionet

Le court métrage de fiction Cayenne, de Simon Gionet, dans la course pour la prochaine cérémonie des Oscars, sera en ligne vendredi sur la page Facebook du festival Plein(s) Écran(s). Le film met en vedette Marianne Fortier et Jean-Sébastien Courchesne. La première interprète une commis de nuit dans une station-service, alors que le second joue un homme dont la voiture est en panne. Cayenne a été sélectionné dans près de 40 festivals. Lauréat du Grand Prix canadien au Festival REGARD en mars dernier, il représente le Canada dans la course à l’Oscar du meilleur court métrage (fiction).

> Consultez la page du festival Plein(s) Écran(s)

Sur nos écrans : soirée hommage à Jean-Pierre Bacri

PHOTO TIRÉE DU SITE D’ALLOCINÉ

Jean-Pierre Bacri dans Adieu Gary

En hommage à l’acteur français Jean-Pierre Bacri, qui s’est éteint lundi, StudioCanal diffusera vendredi deux longs métrages dans lesquels il tenait la vedette. À 20 h, on pourra voir ou revoir la comédie Mes meilleurs copains (1989), de Jean-Marie Poiré. Bacri y joue aux côtés de Christian Clavier et de Gérard Lanvin. Ils incarnent un trio d’amis de jeunesse se retrouvant à la quarantaine à l’occasion du passage à Paris de la rock star québécoise Bernadette Legrandbois, jouée par… Louise Portal. Puis, à 21 h 47, voyez Adieu Gary (2009), dans lequel Bacri incarne Francis, ouvrier consciencieux refusant de quitter les machines qu’il a entretenues toute sa vie dans une cité ouvrière abandonnée.

> Consultez le site de StudioCanal

Sur le web : histoires à dormir debout

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE

Kim Thúy est, avec Simon Boulerice, porte-parole de la Nuit de la lecture.

Le plaisir de lire sera célébré le samedi 23 janvier, de 18 h à 23 h, grâce à 30 activités pour tous, gratuites et offertes en ligne, à l’occasion de la Nuit de la lecture. Librairies, bibliothèques et organismes culturels présenteront leurs coups de cœur littéraires et inviteront une cinquantaine d’écrivains québécois — dont Simon Boulerice, David Goudreault, Marie Laberge et Kim Thúy — à lire des textes de leur cru ou à les commenter. Attention, les évènements en ligne ont lieu en direct et ne seront pas rediffusés ! Une inscription préalable aux activités, dont certaines sont regroupées en parcours (« Des mots qui résonnent » pour la poésie et le conte, « La nuit énigmatique » pour le roman policier, « La nuit fantastique » pour les littératures de l’imaginaire et « Des mots pour s’endormir… moins niaiseux ! »), est nécessaire.

> Consultez le site de la Nuit de la lecture

Sur nos écrans : Pas d’or pour Kalsaka

PHOTO FOURNIE PAR LA PRODUCTION

Pour son documentaire, le cinéaste Michel K. Zongo a interrogé les habitants de la région de Kalsaka, au Burkina Faso.

C’est en 2000 que le Burkina Faso a lancé l’exploitation de ses gisements d’or, notamment dans la région de Kalsaka. Ce qui s’annonçait comme une occasion de développement pour les agriculteurs tournera au désastre écologique. Le cinéaste Michel K. Zongo a documenté cette tragédie et rencontré les habitants touchés. Il en a fait un long métrage documentaire intitulé Pas d’or pour Kalsaka, qui peut être visionné gratuitement du 26 au 29 janvier sur Tënk.ca. Une discussion en direct sur Facebook suivra la diffusion du 28 janvier.

> Consultez le site de Tënk

Sur le web : prélude à L’orangeraie

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, ARCHIVES LA PRESSE

L’auteur Larry Tremblay a lui-même adapté son texte en livret pour L’orangeraie en opéra.

Depuis sa parution originale en 2013, le roman L’orangeraie de l’auteur Larry Tremblay a connu un succès retentissant. Son dernier fait d’armes : son adaptation en opéra, dont la première devait avoir lieu en octobre dernier, avant que la pandémie bouleverse les échéanciers. Pour nous faire patienter jusqu’en octobre 2021, date à laquelle l’opéra devrait être présenté sur les planches, NEM (Nouvel Ensemble Moderne) et Chants Libres présentent dès ce jeudi et jusqu’au 24 janvier un amuse-bouche virtuel, soit un Prélude à l’opéra, composé d’extraits de l’œuvre lyrique, tournés dans un Monument-National déserté. Les billets sont offerts en ligne au prix de 15 $.

> Achetez des billets pour le spectacle

Sur le web : pour amateurs de balados

PHOTO BRAD BARKET, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

Roxane Gay, lors de sa participation au festival OZY Fest, à New York, en 2018

Les États-Unis sont des leaders en matière de balados, il ne faut donc pas s’étonner qu’ils composent la majeure partie de la programmation de ce festival (virtuel) durant lequel on retrouvera tous les grands noms de l’heure : Nice White Parents (la balado du New York Times qui parle de racisme et d’éducation), Pod Save America (un incontournable pour quiconque s’intéresse à la politique américaine), Radiolab (un pionnier) ainsi que le Canadien qui fait trembler Ottawa, Jesse Brown et sa balado Canadaland. Outre les nombreux ateliers (tous en anglais), on pourra également assister à une entrevue avec l’écrivaine et militante Roxane Gay. C’est 100 $ pour un laissez-passer qui donne accès à environ 25 conférences, mais on peut aussi se procurer des billets à l’unité pour une douzaine de dollars chacun. Du 27 au 29 janvier.

> Consultez le site du Hot Docs Podcast Festival

Sur le web : Marc Séguin lit Jacques Ferron

PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE

Marc Séguin

Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) a réalisé une courte vidéo en hommage à Jacques Ferron, qui aurait eu 100 ans le 20 janvier 2021. Dans cette vidéo, l’artiste visuel et auteur Marc Séguin lit le conte Le chien gris, tiré du recueil Contes, de Ferron, qu’il a illustré. La vidéo est accessible depuis mercredi après-midi sur le site banq.qc.ca et elle le demeurera pendant un an.

> Consultez le site de BAnQ