En temps de confinement, nous sommes tous à la recherche de contenus pour nous informer ou pour nous changer les idées. Deux fois par mois, notre journaliste vous suggère des balados qui valent le détour.

Nathalie Collard Nathalie Collard
La Presse

La vie secrète des libraires

Deuxième saison de cette série de discussions autour d’une œuvre de fiction québécoise. Animées par James Hyndman, produites par le journaliste Dominic Tardif qui mène les entrevues, ces émissions balados nous permettent d’approfondir la lecture d’une œuvre. Les discussions sont en deux temps : d’abord, des spécialistes de la littérature analysent l’œuvre; puis, les libraires y vont de leurs réflexions et de leur appréciation. Dans le premier épisode de cette nouvelle saison, on décortique Les maisons de Fanny Britt, et c’est vraiment captivant. La musique de la série est signée Julien Mineau. C’est tout bon.

> Écoutez la balado

La sentinelle

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

L’humoriste Rosalie Vaillancourt fait partie des invités qui se sont confiés à la balado La sentinelle.

Des acteurs, des humoristes, des conteurs, des chorégraphes, mais aussi des artisans et des techniciens se retrouvent tous au chômage forcé à cause de la pandémie. Cette balado va à leur rencontre et raconte leur quotidien en confinement. Certains se sont recyclés pour pousser à la roue, d’autres tentent de créer autrement. C’est produit (bénévolement, comme pas mal tout ce qui est fait par le milieu culturel ces temps-ci) par Culture Cible et par Cactus production.

> Écoutez la balado

Faire œuvre utile

PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

Émilie Perreault

On l’entend souvent, les gens redécouvrent le téléphone en confinement. La journaliste culturelle Émilie Perreault a donc décidé de prendre le sien et de poursuivre sur la lancée de son projet Faire œuvre utile. Après le livre et la série télé, voici donc la balado dans laquelle la chroniqueuse donne un coup de fil à des artistes et à des gens qui ont été touchés par leur œuvre afin de discuter confinement et création. Ça donne des conversations intimistes illuminées de quelques moments de grâce, d’observations bienveillantes et de réflexions sur la création.

> Écoutez la balado

Deux filles en quarantaine

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE

Marie-Claude Barrette

L’animatrice de Deux filles le matin, Marie-Claude Barrette, n’est pas du genre à rester les bras croisés. Comme elle ne peut plus animer son émission de télé, elle a décidé de la transformer en balado. Du lundi au jeudi à 15 h, on peut donc écouter un nouvel épisode de cette version intimiste de l’émission matinale de TVA. De chez elle, l’animatrice jase avec des invités joints par téléphone, vedettes ou spécialistes, avec l’empathie qu’on lui connaît. On parle confinement, mais on aborde aussi des sujets d’actualité. Une demi-heure sympathique dont on peut rattraper les meilleurs moments dans la baladoémission du vendredi.

> Écoutez la balado

Adib Alkhalidey : Je t’aime

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Adib Alkhalidey

Parce qu’il faut bien rire un peu, pourquoi ne pas aller écouter le spectacle de l’humoriste, auteur et comédien (entre autres dans Like-moi !) Adib Alkhalidey. Il s’agit de son premier spectacle solo, mis en scène par son collègue Martin Matte, et présenté devant public en 2019. Pour sortir de notre corps et penser à autre chose pendant une heure et des poussières. Ça s’écoute super bien en allant faire une promenade ou en passant l’aspirateur…

> Écoutez la balado