Les ponts et passerelles nécessaires à l'aménagement du couloir de transports actifs et collectif pourraient coûter de 300 à 350 millions au total, selon l'ingénieur Ottavio Galella, qui fonde son estimation sur le coût de projets réalisés dans d'autres villes. Le cas du Peace Bridge, pont piétonnier de 131 m de longueur inauguré il y a moins d'un an à Calgary, après des travaux de 24,5 millions, pourrait servir de référence pour estimer le coût des passerelles fixes du bassin olympique et du circuit Gilles-Villeneuve. En calculant un coût moyen de 30 000$ le mètre carré, M. Galella estime que ces deux ouvrages pourraient coûter environ 35 millions. Les passerelles mobiles coûteraient beaucoup plus cher: 100 millions pour celle de la Voie maritime et 200 millions pour celle du Vieux-Port. Cette passerelle de 300 m deviendrait un des plus longs ponts cyclables et piétonniers du monde. Ces estimations, précise M. Galella, devraient être validées à l'aide d'études d'ingénierie et d'architecture. Le président de Trafix tient d'ailleurs à souligner que sa firme ne profiterait aucunement de ces investissements.

Bruno Bisson LA PRESSE