Dix-septième jour de tournage jeudi pour le réalisateur Sébastien Rose et l'équipe de son prochain film, Avant que mon coeur bascule, qui marque le retour attendu de Sophie Lorain et Sébastien Ricard au grand écran.

André Duchesne LA PRESSE

Pour le membre de Loco Locass, qui joue Ji-Guy, il s'agit d'un retour au cinéma depuis Dédé à travers les brumes et après son passage remarqué au théâtre dans La nuit juste avant les forêts.

Dans Avant que mon coeur bascule, Sébastien Ricard incarne un autre personnage singulier. «Ji-Guy est à l'image de l'univers du film: un peu brut, pauvre, indigent, trash. Il vit dans une maison mobile avec Louis et Sarah. Mais quelque part, il est une figure paternelle. Il n'est pas unilatéral.», raconte-t-il.

«Après deux semaines de tournage à l'extérieur, on entre maintenant dans la maison du personnage de Sophie Lorain», poursuit le réalisateur Sébastien Rose, qui a entre autres réalisé Comment ma mère accoucha de moi durant sa ménopause.

«C'est la première fois que j'ai autant de temps, ce qui m'enlève de la pression et me donne l'occasion d'essayer toutes sortes de choses, dont certaines improvisations.», fait-il.

Le tournage a lieu sur la Rive-Sud. Hier, le plateau était dans une résidence de Saint-Bruno. Même si le temps est un facteur de risque, M. Rose aime tourner à l'extérieur, notamment au printemps et à l'automne, où la lumière est d'une qualité exceptionnelle. Les derniers jours ne l'ont pas fait mentir.

«C'est un challenge, mais c'est aussi grisant», dit-il.

L'histoire du film se prête à ces nombreux extérieurs. Avant que mon coeur bascule raconte le passage de l'adolescence à l'âge adulte de Sarah (Clémence Dufresne-Deslières) qui se fait dans des conditions tragiques.

Avec la complicité de son ami Louis (Étienne Laforge), Sarah a élaboré un stratagème où, feignant la détresse au bord des routes, elle détrousse les personnes lui venant en aide.

Drame inattendu

Les choses se passent très mal le jour où Marc (Alexis Martin) meurt sous ses yeux. Sarah va remettre le portefeuille de ce dernier à sa conjointe Françoise (Sophie Lorain), femme au caractère dur et amer. Tout en cherchant une explication à cette mort, Françoise va se rapprocher de Sarah, ce qui va faire basculer la vie de cette dernière de l'inconscience à la conscience.

Âgée de 16 ans, Clémence Dufresne-Deslières joue au théâtre depuis qu'elle a 5 ans. «Sarah est une délinquante, menteuse professionnelle et manipulatrice, dit-elle de son personnage. Elle a tout un caractère.»

Voit-elle des différences entre le théâtre et le cinéma?

«Contrairement au théâtre, on prend conscience qu'on sera la seule personne à incarner le personnage qu'on joue dans un film, répond-elle. On est flatté d'être choisi, mais en même temps, cela nous incite à être très bon. Et comme Sébastien Rose a écrit le scénario, on a un accès direct à l'auteur du texte que l'on joue.»

Produit par Reprise Films et distribué par Métropole, Avant que mon coeur bascule prendra l'affiche en 2012.