Plusieurs spécialistes de la sécurité informatique ont mis en garde jeudi les internautes contre une invasion de spams pour la Saint-Valentin, une tradition exploitée chaque année par les cyber-criminels pour voler des données personnelles.

Mis à jour le 14 févr. 2009
AGENCE FRANCE-PRESSE

Rappelant que les messages de Saint-Valentin peuvent être «dangereux», la société Sophos a appelé, dans un communiqué, à la «prudence face à toute réception de carte de voeux électronique émanant d'un inconnu».McAfee, fabricant américain de logiciels anti-virus, a ainsi observé depuis le 22 janvier une augmentation du nombre de courriers électroniques indésirables surfant sur le thème.

«L'escroquerie est simple: la référence à un événement actuel» vise à instaurer la confiance afin d'inciter les internautes «à cliquer sur les liens du spam (par exemple, pour visualiser des vidéos, photos, cartes de voeux ou économiseurs d'écran)», explique de son côté le spécialiste de sécurité informatique allemand G Data dans un communiqué.

«Si les pirates continuent à exploiter la Saint-Valentin année après année, c'est que cette ruse, bien qu'éculée, reste très efficace et leur permet toujours d'infecter de nombreux ordinateurs», souligne également le groupe espagnol Panda Security.