Le grand feuilleton des batteries potentiellement dangereuses reprend.

SILICON.FR

Le grand feuilleton des batteries potentiellement dangereuses reprend.

Après l'épisode Sony, qui a poussé Dell, Apple et Toshiba a rappelé des millions de batteries, c'est au tour de Sanyo d'avoir livré des batteries pouvant s'enflammer en cas de surchauffe. D'ailleurs, quatre cas ont été constatés aux Etats-Unis.

Du coup, le chinois Lenovo, qui possède les PC d'IBM, annonce le rappel et l'échange de 208 000 batteries fabriquées par le japonais. Ces éléments équipent les ThinkPad, commercialisés dans le monde entre novembre 2005 et février 2007. Il s'agit des séries R60 et R60e, T60 et T60p, Z60m, Z61e, Z61m et Z61p. La moitié des modèles concernés ont été vendus aux États-Unis.

Lenovo précise que seules les batteries à 9 éléments portant le numéro de pièce FRU P/N 92P1131 font l'objet d'un du rappel.

C'est la deuxième fois que Lenovo doit faire face à un problème de ce type. En 2006 il avait dû rappeler plus de 500 000 batteries fabriquées par Sony.

- Plus d'informations sur cette page.