Les Français se sont rués en 2006 sur les appareils d'électronique grand public, accélérant leur passage au numérique tout en étant de plus en plus friands d'équipements nomades, même si le téléviseur reste l'élément central.

AFP

Les Français se sont rués en 2006 sur les appareils d'électronique grand public, accélérant leur passage au numérique tout en étant de plus en plus friands d'équipements nomades, même si le téléviseur reste l'élément central.

L'électronique grand public, qui recouvre essentiellement l'audiovisuel, reste le premier poste de dépenses des Français en biens d'équipement technologiques (devant la micro-informatique et les télécoms), avec une croissance record de 18% à 7,31 milliards d'euros en 2006, selon le cabinet d'études Gfk.

Poussés par la Coupe du monde de football, les téléviseurs demeurent au coeur de l'équipement des foyers, avec plus de la moitié des achats d'électronique.

«Sur cinq ans, la télévision a généré deux milliards d'euros en plus de chiffre d'affaires», souligne Claude Floch, directeur du département électronique grand public de Gfk France.

Grande gagnante, la télé à écran plat (LCD et plasma) a pour la première fois, grâce notamment à un effritement des prix, rattrapé en volume la télé cathodique, dont la fin des ventes est prévue par Gfk pour 2010 au maximum.

Fin 2006, le taux d'équipement en écran plat est de 17% des foyers et devrait atteindre 75% fin 2010.

Parallèlement, les Français accélèrent leur équipement en technologies numériques, tant en vidéo qu'en audio.

Plus de 35% des foyers reçoivent déjà une offre de chaînes télés numériques, gratuite ou payante. Le taux devrait atteindre 92% en 2010, une progression qui devrait s'accélérer avec la future loi sur la TV du futur, qui programme la fin du signal analogique.

Les Français sont aussi de plus en plus friands d'équipements nomades, avec plus de 39 millions de produits mobiles (baladeurs MP3, appareils photo, téléphones, ordinateurs portables) vendus en 2006.

Le développement du nomadisme technologique a un impact sur l'équipement de la maison. Les «stations» permettant d'écouter chez soi le contenu de son baladeur numérique sont en plein essor, alors que les ventes de chaînes hi-fi sont à la peine.

Outre les baladeurs MP3, désormais présents dans un foyer sur trois, les systèmes de navigation GPS se sont rapidement imposés, avec 1,4 million d'unités achetées (contre 480 000 en 2005) et 10% des foyers motorisés équipés.

Les consommateurs «de plus en plus avertis» adoptent à un rythme accéléré les nouveautés technologiques. Il avait fallu sept années à l'appareil photo numérique pour dépasser le million d'unités vendues, cinq années au baladeur MP3 et seulement deux ans au GPS.

En revanche, outre les systèmes audio statiques, les caméscopes et les platines DVD sont les grands perdants de 2006.

Après le pic de croissance de 2006 lié à la première acquisition des nouvelles stars de l'électronique, la progression du marché dépendra désormais beaucoup de la propension des Français à renouveler et à multiplier leurs équipements, au fur et à mesure des innovations technologiques et des baisses de prix.

Pour l'ensemble des biens d'équipement technologiques grand public (audiovisuel mais aussi micro-informatique, photo, téléphones ou jeux vidéo), la croissance du marché devrait ralentir à 10% cette année et 4% en 2008, après 12% en 2006, à 17,87 milliards d'euros.