(Toronto) Les Canadiens retournent dans les cinémas après plus de deux ans de restrictions sanitaires contre la COVID-19, entraînant une augmentation des revenus pour la plus grande chaîne de salles du pays.

Mis à jour le 13 mai
Tara Deschamps La Presse Canadienne

Cineplex a indiqué vendredi que les dépenses des spectateurs en billets et en collations avaient propulsé ses revenus du premier trimestre à 228,7 millions, en hausse de plus de 450 % par rapport à ceux de 41,4 millions des trois premiers mois de 2021.

Les revenus de box-office par client ont atteint le niveau record de 12 $ pour un premier trimestre. Ceux-ci avaient été de 9,20 $ un an plus tôt. Les revenus des services alimentaires ont atteint un sommet record, tous trimestres confondus, de 8,82 $ par clients, par rapport à 6,12 $ lors du premier trimestre de l’an dernier.

« Il y a un réel désir, de la part de nos clients, de vivre toute l’expérience, et ce que je veux dire par là, c’est qu’ils veulent prendre du pop-corn et boire, sortir avec leurs familles, et nous voyons que cela continue de s’améliorer », a noté le chef de la direction de Cineplex, Ellis Jacob, lors d’une entrevue.

Les observations de M. Jacob surviennent alors que les salles de cinéma se préparent à une reprise, maintenant que les mesures sanitaires de la pandémie ont été levées. Ces dernières ont forcé les cinémas à fermer pendant de longues périodes, ont soumis les visiteurs au passeport vaccinal, et dans certaines régions, ont interdit la consommation de nourriture dans les salles.

Pour la première fois en plus de deux ans, la liste complète des sites de Cineplex est ouverte sans restrictions, mais une certaine incertitude persiste pour l’industrie quant à l’impact à long terme des habitudes pandémiques.

La crise sanitaire a poussé de nombreux studios à sortir des films sur des plateformes de diffusion en continu, en contournant ou en minimisant leurs sorties en salles, et a même inspiré le géant américain AMC Theatres à commencer à hausser le prix d’entrée pour les films qui en sont à leur première semaine de projection, comme il l’a fait pour The Batman.

M. Jacob a indiqué qu’il n’avait pas examiné de trop près le modèle d’AMC, mais a admis que son entreprise était confrontée à des pressions similaires.

Amélioration des résultats

Cineplex a affiché vendredi une perte du premier trimestre de 42,2 millions, ou 67 cents par action, réduite de plus de moitié par rapport à celle de 89,7 millions, ou 1,42 $ par action, lors de la même période l’an dernier.

Ces chiffres comprennent 29,1 millions en subventions pour les salaires et les loyers offertes par les gouvernements pendant la pandémie, comparativement à 11,3 millions au quatrième trimestre et à 28,2 millions au premier trimestre de 2021.

Alors que ces subventions diminuent et que Cineplex s’efforce de récupérer ses pertes, M. Jacob a affirmé que l’entreprise se tournerait vers l’automatisation et l’intelligence artificielle pour rationaliser ses processus et améliorer la gestion de la main-d’œuvre.

Ensuite, il a l’intention d’optimiser ses propriétés en convertissant certains espaces excédentaires dans les cinémas pour offrir des « expériences de divertissement supplémentaires » qui pourraient inclure des zones de jeux et de restauration.

« Il est également possible [de quitter] certains emplacements qui sont sous-performants », a poursuivi M. Jacob lors d’une conférence téléphonique avec des analystes.

La chaîne a accueilli un total de 6,7 millions de spectateurs au plus récent trimestre, comparativement à 415 000 au cours des trois premiers mois de 2021, marqués par les fermetures liées à la pandémie.

Plusieurs d’entre eux sont allés voir l’acteur Robert Pattinson dans The Batman, ainsi que le film BTS Permission to Dance on Stage – Seoul : Live Viewing, qui met en vedette le groupe pop coréen, mais l’engouement le plus important était celui entourant Spider-Man : No Way Home, qui a été responsable de 20,4 % des revenus de box-office de Cineplex pour le premier trimestre.

M. Jacob pense que les résultats de l’entreprise continueront de s’améliorer puisqu’une série de films attendus – Top Gun : MaverickElvis et Lightyear – doivent sortir prendre l’affiche ce printemps et cet été.