(New York) Le directeur général d’Apple Tim Cook a reçu, puis vendu, pour environ 750 millions de dollars d’actions du groupe technologique, selon un document transmis à l’autorité américaine des marchés (SEC).

Agence France-Presse

À sa prise de fonctions au poste de directeur général, en août 2011, le dirigeant avait bénéficié d’un plan d’attribution d’actions. L’accord prévoyait que Tim Cook ne prenne possession des titres que dix ans après son intronisation à la tête d’Apple, suite au départ du cofondateur Steve Jobs, malade.

Le document, publié jeudi, indique que le natif de Mobile en Alabama a pris possession de 5,04 millions d’actions, qu’il a ensuite vendues pour un total de 751 millions de dollars.

Environ 1,1 million des 5 millions d’actions prévues dans le plan étaient soumises à des critères de progression de la valeur du titre Apple, sur une période comprise entre 2018 et 2021.

L’évolution de l’action, dont la valeur a triplé sur ces trois ans, remplissait les conditions d’attribution de l’ensemble des titres.

Selon le site du magazine spécialisé Forbes, la fortune de Tim Cook (60 ans), qui a rejoint Apple en 1998, est estimée à 1,4 milliard de dollars.

Le patron de la firme à la pomme possède encore 3,2 millions d’actions Apple, ce qui représente environ 483 millions de dollars à la valeur de clôture jeudi, selon le document transmis à la SEC.