La société d’aviation Porter Airlines a annoncé mercredi avoir conclu une entente d’une « valeur maximale » de 270,5 millions avec le gouvernement fédéral, dont une enveloppe de 20 millions voués à des « remboursements supplémentaires » pour les passagers dont les vols ont été annulés pendant la pandémie.

Henri Ouellette-Vézina
Henri Ouellette-Vézina La Presse

« Nous avons l’intention de puiser dans ces fonds au besoin pour soutenir le rétablissement des opérations pendant une période incertaine de la demande de voyages. Notre objectif immédiat est d’être prêts à reprendre les vols dès que les conditions de santé publique le permettront et que les gouvernements modifieront les restrictions de voyage », a expliqué le président et directeur général de Porter, Michael Deluce, dans un communiqué.

Il précise que l’entreprise utilisera ces sommes « principalement comme réserve de capital pendant la période de rétablissement de la pandémie ».

C’est la Corporation de financement d’urgence d’entreprises du Canada qui fournit ce prêt à Porter Airlines, dans le cadre du programme de Crédit d’urgence aux grands employeurs (CUGE). Les prêts sont remboursables sur cinq ans, mais un prêt distinct « pour aider à rembourser les passagers est remboursable sur sept ans », a toutefois précisé l’entreprise.

Basé à Toronto, Porter Airlines devient ainsi le dernier transporteur à avoir accès à des prêts par le biais du programme CUGE.

Ainsi, l’ensemble des vols réservés avant le 30 juin, pour des voyages à partir du 1er février 2020, pourront faire l’objet d’un remboursement. Les demandes en ce sens devront être faites en ligne, sur le site de Porter Airlines, et seront acceptées jusqu’au 29 août prochain.

« Les remboursements correspondent au montant total de l’achat et seront traités selon le mode de paiement original », a aussi indiqué le transporteur, en soulignant que ses clients auront également la possibilité de « conserver leurs crédits de voyage existants et de recevoir un crédit de 25 % en prime, selon leur mode de réservation ». Ces crédits seront valables jusqu’au 31 décembre 2022.

Il n’est pas nécessaire de communiquer avec Porter Airlines. C’est l’entreprise qui contactera elle-même les clients admissibles par courriel. « Nous sommes impatients de reprendre les vols cet été et d’accueillir à nouveau les passagers à bord de nos avions », a insisté M. Deluce à ce sujet.

Une seule exception demeure : les usagers ayant acheté leur billet par l’entreprise d’une agence de voyages devront faire une demande de remboursement auprès de cette même agence, et non auprès de Porter Airlines.