Les Thés DavidsTea ont affiché mardi un bénéfice net pour leur premier trimestre, par rapport à une perte un an plus tôt, malgré une baisse de 27,9 % des ventes.

La Presse Canadienne

Le marchand de thé montréalais a réalisé un profit net de 3,2 millions, soit 12 cents par action, pour le trimestre clos le 1er mai, ce qui se comparait à une perte nette de 45,8 millions, ou 1,76 $ par action, pour la même période l’an dernier.

Les revenus de DavidsTea ont reculé à 23,2 millions au plus récent trimestre, comparativement à ceux de 32,2 millions du premier trimestre de l’an dernier.

DavidsTea a déposé le 8 juillet une demande de protection contre les créanciers en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC). Dans le cadre de sa restructuration, la chaîne a fermé l’été dernier tous ses magasins, sauf 18 établissements canadiens dans des centres commerciaux.

Les ventes en magasin ont diminué de 78,3 % au plus récent trimestre, pour se chiffrer à 3,3 millions. Celles réalisées par l’entremise du commerce électronique ont pour leur part progressé de 17,2 % à 19,9 millions.

Le commerce électronique et les ventes en gros représentaient 85,9 % des ventes de DavidsTea au premier trimestre, par rapport à 52,9 % lors de la même période l’an dernier.

Les créanciers de DavidsTea ont approuvé vendredi dernier le plan d’arrangement de l’entreprise, qui prévoit qu’ils se partageront une somme totalisant environ 18 millions au Canada et aux États-Unis.