(Toronto) Roots a affiché jeudi un bénéfice de 12,3 millions pour son quatrième trimestre, même si ses ventes ont diminué en raison de la pandémie.

La Presse Canadienne

Le bénéfice par action du détaillant de vêtements et accessoires a atteint 29 cents pour le trimestre clos le 30 janvier.

En comparaison, Roots avait affiché une perte de 44,6 millions, ou 1,06 $ par action, pour la même période l’an dernier, pendant laquelle la société avait enregistré une importante charge d’amortissement.

Sur une base ajustée, Roots a fait état d’un profit de 16,3 millions, ou 39 cents par action, en hausse par rapport à un bénéfice ajusté de 13,3 millions, ou 31 cents par action, pour le quatrième trimestre de l’exercice précédent.

Les ventes du trimestre, traditionnellement le plus solide de l’exercice, ont totalisé 99,4 millions, en baisse par rapport à celles de 127,5 millions de l’année précédente.

Roots a attribué cette diminution aux fermetures temporaires de magasins à cause de la pandémie, ce qui a été partiellement contrebalancé par de solides ventes en ligne.

« Malgré le fait que la plupart de nos établissements de détail étaient fermés pendant ce qui est typiquement notre période de l’année la plus occupée et la plus productive, nous avons été capables de livrer une rentabilité pour le quatrième trimestre qui était conséquent avec celle de l’exercice précédent, alors que tous nos magasins étaient ouverts », a souligné dans un communiqué la chef de la direction de Roots, Meghan Roach.

« Même si nous continuons à être confrontés à des fermetures temporaires de magasins ordonnées par le gouvernement, nous avons bon espoir que nous aurons les moyens de gérer nos activités pendant cette période difficile. »