L’entreprise de camionnage TFI International a bénéficié d’un fort rebond de ses affaires à la fin d’un exercice 2020 marqué par une brutale récession de pandémie dans l’économie nord-américaine.

Publié le 9 févr. 2021
Martin Vallières
Martin Vallières La Presse

Dans ses résultats trimestriels annoncés en début de soirée, lundi, TFI confirme son retour à la croissance après quelques trimestres difficiles. Et ce, deux semaines après l’annonce de l’acquisition pour 800 millions US de la division de camionnage (UPS Freight) du géant UPS de la livraison de colis ; une acquisition qualifiée de « stratégique » et de « transformatrice » pour TFI avec son apport éventuel de 3 milliards US en chiffre d’affaires.

Au quatrième trimestre 2020, les revenus de TFI ont atteint 1,12 milliard US, en hausse de 13 % par rapport à la période correspondante un an plus tôt. Le bénéfice d’exploitation (BAIIA ajusté) a progressé de 18 %, à 193,5 millions US, alors que le bénéfice net (ajusté) a rebondi de 55 %, à 93,4 millions US.

Mieux que prévu

Grâce à ce quatrième trimestre fort, TFI a conclu son exercice 2020 avec des résultats annuels un peu moins amochés par la récession de pandémie que ce qui était anticipé par les analystes et les investisseurs.

À 3,78 milliards US, les revenus s’avèrent en baisse atténuée à 3 % par rapport à l’an dernier. En contrepartie, le bénéfice d’exploitation (BAIIA ajusté) et le bénéfice net ajusté sont comptabilisés en hausse respective de 7 % (à 699,6 millions US) et de 18 % (à 299,8 millions US) par rapport aux résultats comparables de l’an dernier.

De l’avis de son président et chef de la direction, Alain Bédard, « TFI a connu une excellente année 2020, qui a commencé avec son inscription à la Bourse de New York et qui a culminé avec les solides résultats du quatrième trimestre ».

« Pendant la pandémie en cours, nous sommes demeurés fidèles à notre plan d’affaires allégé en actifs et la priorité accordée aux flux de trésorerie disponibles que nous utilisons pour atteindre nos objectifs de croissance », a souligné M. Bédard dans ses commentaires aux analystes et aux investisseurs.

« En 2020, nous avons effectué 13 acquisitions stratégiques, dont 5 au quatrième trimestre. Pour la prochaine année, nous avons déjà annoncé deux autres acquisitions stratégiques, notamment l’achat transformationnel d’UPS Freight. TFI se retrouve dans une position de force enviable pour créer une valeur supplémentaire pour les actionnaires tout au long de l’année 2021. »