La liste d’attente pour les abonnements de saison du Canadien a diminué d’environ 40 % au cours de la dernière décennie. Au point qu’il est maintenant possible d’en obtenir pour le Club Desjardins au Centre Bell sans devoir attendre.

Publié le 3 févr. 2021
Vincent Brousseau-Pouliot
Vincent Brousseau-Pouliot La Presse

De 2011 à 2021, la liste d’attente pour se procurer des abonnements (« billets de saison ») du Canadien est passée de 4400 personnes à environ 2600 personnes (1100 personnes pour les billets de saison et 1500 personnes pour les billets de demi-saison), selon les estimations fournies par le Canadien aux clients potentiels désireux de s’abonner. L’équipe n’a pas voulu indiquer officiellement combien de personnes se trouvent actuellement sur sa liste d’attente. Pour y figurer, il faut assumer des frais initiaux de 100 $, outre des frais annuels de 39 $.

Les détenteurs d’abonnements constituent la grande majorité des spectateurs du Canadien : environ 15 000 sur un total de 21 000 à chaque match, selon nos informations. Il y a aussi environ 4000 billets individuels et 2000 billets de loges. (Ces chiffres ne sont pas confirmés officiellement par l’équipe.)

« Nous n’avons jamais eu autant de détenteurs de billets de saison que cette année depuis l’ouverture du Centre Bell, en 1996. Notre base de détenteurs de billets de saison est l’une des plus grandes de la Ligue nationale », dit France Margaret Bélanger, vice-présidente exécutive et chef des affaires commerciales du Groupe CH, le propriétaire du Canadien.

C’est sûr que la pandémie a eu un impact, mais à Montréal, on est très chanceux que les gens aiment leurs billets de saison.

France Margaret Bélanger, vice-présidente exécutive et chef des affaires commerciales du Groupe CH, le propriétaire du Canadien

L’équipe ne peut pas accueillir de spectateurs actuellement en raison des règles sanitaires liées à la COVID-19. Les détenteurs d’abonnements paient un dépôt remboursable de 10 % du prix de leurs billets.

Des billets sans attente dans le Club Desjardins

Dans le Club Desjardins (section où le billet inclut la nourriture), il n’y a plus de liste d’attente pour des abonnements de saison : moins d’une dizaine sont disponibles actuellement dans cette section du Centre Bell.

Dans les Rouges – les billets les plus chers et les plus prisés –, environ 500 personnes attendent pour des abonnements annuels, et 800 personnes pour des abonnements de demi-saison. Au rythme actuel de renouvellement, l’attente est estimée à environ cinq ans. Dans les Gris et les Blancs, l’attente est estimée à moins de deux ans. Il n’y a pas d’abonnement dans les Bleus, tout en haut du Centre Bell.

Selon le professeur Éric Brunelle, la liste d’attente à la baisse ne signifie pas que l’intérêt pour le Tricolore diminue. Le Canadien subit plutôt le même sort que la grande majorité des équipes de sport professionnel.

« Ça n’a rien à voir avec la popularité du Canadien, dit M. Brunelle, directeur du Pôle sports à HEC Montréal. Les comportements des consommateurs ont beaucoup changé, dans les sports comme dans d’autres sphères d’activités. Avant, les gens achetaient vite les billets, ils avaient peur d’en manquer. Maintenant, avec les sites de revente comme Ticketmaster et Stubhub, ils attendent. L’effet de rareté n’est plus là. »

Le Groupe CH souligne aussi vouloir garder assez de billets individuels pour chacun de ses matchs. Bref, il ne veut pas remplir le Centre Bell uniquement avec des détenteurs d’abonnements. « C’est important pour Geoff Molson d’avoir des milliers de billets individuels disponibles chaque match pour les partisans », dit France Margaret Bélanger, la numéro deux du Groupe CH.

Une liste d’attente de 19 500 personnes pour les Maple Leafs

PHOTO FRANK GUNN, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Premier match de la saison, le 13 janvier dernier, entre le Canadien de Montréal et les Maple Leafs de Toronto, au Scotiabank Arena

Une exception à cette tendance à la baisse pour les billets de saison ? Les Maple Leafs de Toronto, qui ont vu leur liste d’attente pour des billets de saison augmenter de façon vertigineuse au cours de la dernière décennie. La liste d’attente pour leurs billets de saison est actuellement de 19 586 personnes, ont indiqué les Maple Leafs.

En 2011, le Canadien devançait légèrement les Maple Leafs pour la longueur de leur liste d’attente (4400 contre 4300). Les Canucks de Vancouver arrivaient alors au troisième rang, avec 3200 personnes. Vancouver ne dévoile pas la taille actuelle de sa liste d’attente.

Toronto et Montréal sont deux des meilleurs marchés de hockey au monde. Selon Forbes, les Maple Leafs valent 1,5 milliard US, et le Canadien, 1,34 milliard US. Seuls les Rangers de New York (1,65 milliard US) valent plus cher dans la Ligue nationale de hockey.

Sur le plan économique, l’économie torontoise (330 milliards en dollars de 2007) est deux fois plus importante que l’économie montréalaise (170 milliards). La grande région de Toronto compte 6,4 millions de personnes ; celle de Montréal, 4,1 millions de personnes.