La pandémie de COVID-19 n’a pas été très douce pour Godiva, qui a décidé de vendre ou de fermer ses magasins à travers l’Amérique du Nord.

La Presse Canadienne

Le chocolatier de luxe a indiqué jeudi que 128 magasins physiques, dont 11 au Canada, fermeraient leurs portes d’ici la fin mars. L’entreprise a refusé de dire combien d’emplois seraient touchés par cette décision.

Godiva maintiendra ses activités de vente au détail en Europe, au Moyen-Orient et en Chine.

Les fermetures marquent un renversement de sa stratégie annoncée en 2019, soit celle d’ouvrir 2000 cafés dans le monde, dont plus de 400 en Amérique du Nord.

La société a expliqué qu’un élément clé de ses récentes décisions était de se concentrer sur les magasins d’alimentation et les pharmacies, ainsi que sur l’internet.

Elle a noté que les achats en personne dans ses propres magasins avaient diminué en raison de la pandémie et que les comportements d’achat des consommateurs avaient changé.

« Godiva est déjà disponible dans de nombreux détaillants en Amérique du Nord et nous continuerons d’y accroître notre présence tout en préservant la qualité, le goût et l’innovation haut de gamme pour lesquels nous sommes réputés depuis notre création à Bruxelles, en 1926 », a affirmé le chef de la direction du chocolatier, Nurtac Afridi.