Le Mouvement Desjardins reporte à l’automne prochain le versement des ristournes totalisant 317 millions de dollars qui aurait normalement lieu ces semaines-ci parmi des centaines de milliers de membres-clients des caisses populaires, en suivi de leurs résultats et de leur niveau d’activités durant l’année 2019.

Martin Vallières Martin Vallières
La Presse

Pour justifier ce report d’au moins quatre mois sur l’horaire habituel, la direction de Desjardins rappelle que le versement des ristournes doit être approuvé par vote lors de l’assemblée annuelle des membres de chaque caisse populaire.

Or, en raison du confinement de pandémie, ces assemblées de caisses n’ont pu avoir lieu comme d’habitude, en personne, durant le mois d’avril.

En alternative, les dirigeants du Mouvement Desjardins ont décidé d’organiser la tenue de ces assemblées de caisses populaires en mode virtuel, c’est-à-dire par web-conférence et par téléconférence d’ici la fin du mois de septembre.

Par conséquent, selon Desjardins, c’est après la tenue de chacune de ses quelque 200 assemblées annuelles de caisses que pourra s’effectuer le versement des ristournes parmi leurs membres-clients respectifs.

Les détails concernant le déroulement de ces assemblées et la manière de voter seront communiqués aux membres ultérieurement, selon Desjardins.

Mais déjà, de l’avis de son président et chef de la direction, Guy Cormier, « nos équipes ont travaillé très fort au cours des dernières semaines afin de trouver une solution innovante qui permettra le versement de la ristourne. Je suis fier du travail accompli et heureux de savoir que les membres recevront leur part des excédents de Desjardins. »