(Aurora) Magna International a retiré ses perspectives pour l’exercice 2020 en raison du « niveau élevé d’incertitude commerciale » provoqué par la pandémie de COVID-19.

La Presse canadienne

Le fabricant de pièces automobiles établi à Aurora, en Ontario, a indiqué que bon nombre de ses usines, en particulier en Amérique du Nord et en Europe, avaient réduit ou suspendu leurs activités, car les constructeurs automobiles ont eux-mêmes réduit leurs effectifs en raison de l’épidémie.

La société a précisé que ses activités chinoises reprenaient mais restaient en deçà des niveaux attendus plus tôt cette année, après une période d’arrêt prolongée en février.

Magna avait réaffirmé ses perspectives dans ses résultats trimestriels dévoilés le 21 février. Elle tablait alors sur des ventes totales d’entre 38 milliards US et 40 milliards US, mais avait précisé à l’époque qu’il était trop tôt pour évaluer le véritable impact de l’épidémie.

Avec la baisse de la production automobile, Magna affirme avoir réaffecté des usines en Europe pour aider à produire des masques. Cette production atteignait jeudi environ 51 000 masques par jour. Des installations semblables au Mexique en produisent environ 2000 par jour, mais leur capacité continue d’augmenter.

La société affirme qu’elle est également en discussion avec les constructeurs automobiles pour fournir des pièces pour des respirateurs, des écrans faciaux et d’autres équipements.