(Montréal) La société de fidélisation Aimia a déclaré un bénéfice de 4,9 millions au dernier trimestre, comparativement à une perte de 126,2 millions au même trimestre un an plus tôt.

La Presse canadienne

La société a indiqué que son bénéfice s’est élevé à 20 cents par action pour le trimestre clos le 31 décembre. Elle avait rapporté une perte de 86 cents par action au quatrième trimestre de 2018, alors qu’elle avait plus d’actions en circulation.

Les revenus ont totalisé 35,0 millions, en baisse par rapport à 36,8 millions.

Aimia a également annoncé son intention de réorganiser son conseil d’administration dans le cadre d’un accord que la société a conclu l’année dernière pour mettre fin à une querelle de longue haleine avec un groupe d’actionnaires dissidents.

Six nouveaux administrateurs non dirigeants ont été nommés pour remplacer six administrateurs sortants. Charles Frischer a été nommé président du conseil, tandis que les autres nouveaux administrateurs incluent Karen Basian, Sandra Hanington, Michael Lehmann, David Rosenkrantz et Jordan Teramo. Philip Mittleman et Jeremy Rabe, chef de la direction d’Aimia, sont les seuls administrateurs permanents.

Aimia a indiqué que le nouveau conseil détenait collectivement plus de 32 % des actions de la société.