(New York) Les fêtes de fin d’année ont été un bon cru pour American Express (AmEx), qui a agréablement surpris Wall Street vendredi en annonçant de solides résultats trimestriels dus à une hausse des dépenses des détenteurs de ses cartes bancaires.

Agence France-Presse

Le bénéfice net a certes plongé de 15,8 % à 1,69 milliard de dollars au quatrième trimestre 2019, mais une fois enlevés les éléments exceptionnels, le groupe a gagné 2,03 dollars par action soit mieux que les 2,01 dollars anticipés en moyenne par les analystes financiers.

Le chiffre d’affaires a bondi de 8,5 % à 11,37 milliards de dollars, légèrement supérieur aux 11,36 milliards escomptés.

L’émetteur de cartes bancaires a notamment enregistré une hausse de 6 % des dépenses des détenteurs de cartes AmEx aux États-Unis et une progression de 4 % dans les autres régions.  

Les commissions prélevées par le groupe ont de leur côté augmenté de 17 %, la société ayant enregistré 11 millions de nouveaux clients.

L’offensive tous azimuts d’AmEx pour séduire les consommateurs et convaincre les commerçants d’accepter ses cartes semble porter ses fruits.

Aux États-Unis, les volumes d’achats réalisés avec des cartes AmEx dans des magasins de détail, des restaurants et sur des plateformes de commerce en ligne, ont progressé lors de chaque mois au quatrième trimestre, a assuré la société.

AmEx multiplie les offres et promotions (places exclusives de concerts, points donnant droit à des billets d’avion gratuits, luxueuses chambres d’hôtel à prix bas…) pour fidéliser ses clients et en séduire de nouveaux face à la concurrence de grandes banques comme JPMorgan Chase, Citigroup, Bank of America et Capital One.

Le groupe a dépensé lors des trois derniers mois 2,72 milliards de dollars en promotions, en hausse de 8 % sur un an, de sorte que ses coûts ont bondi de 9 %. Une explosion des dépenses de nature à peser davantage sur les marges bénéficiaires, sachant que les taux d’intérêt sont en train de baisser.

Mais AmEx compte sur les taux élevés qu’il impose à ses clients quand ceux-ci n’honorent pas une échéance de remboursement.

Sur l’ensemble de l’année écoulée, le bénéfice net a diminué de 2,45 % à 6,76 milliards de dollars, pour un chiffre d’affaires de 43,56 milliards, en progression de 8 %.

Pour 2020, AmEx s’est montré optimiste, disant anticiper un bénéfice par action ajusté annuel compris entre 8,85 et 9,25 dollars, tandis que les marchés espèrent 8,98 dollars. L’an dernier, ce bénéfice était de 8,20 dollars, meilleur que les 8,16 dollars escomptés.

Le chiffre d’affaires devrait augmenter de l’ordre de 8 à 10 %, contre une hausse de 7,4 % en moyenne espérée par Wall Street.