(Toronto) Les travailleurs de deux autres librairies d’Indigo Books and Music ont voté en faveur de la syndicalisation, portant le total à trois magasins.

La Presse Canadienne

Les employés de la librairie Indigo à Montréal et d’une librairie Chapters à Coquitlam, en Colombie-Britannique, ont voté pour adhérer à un syndicat, tout comme l’ont récemment fait des travailleurs d’un Indigo à Mississauga, en Ontario.

Selon Kevin Shimmin, un représentant national du syndicat des Travailleurs unis de l’alimentation et du commerce (TUAC), les magasins de Mississauga et de Coquitlam se sont syndiqués avec les TUAC. Les travailleurs de la librairie de Montréal ont pour leur part joint le Syndicat des employés professionnels et de bureau (SEPB).

M. Shimmin a indiqué que les travailleurs d’autres magasins Indigo avaient exprimé leur intérêt à se syndiquer, en signant des cartes syndicales, tout en précisant que jusqu’à présent, il n’y avait eu aucune autre demande officielle de syndicalisation.

L’entreprise a répondu aux efforts de syndicalisation en promettant d’améliorer les salaires et les conditions de travail dans les magasins à travers le pays, a affirmé M. Shimmin.

Il a cependant ajouté que certaines de ces promesses avaient déjà été rompues, comme le recours à des travailleurs pour nettoyer les toilettes des clients — une préoccupation importante pour les employés pendant la pandémie de COVID-19.

Indigo n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.