(Calgary) La société de canalisations TC Énergie envisage de racheter la participation de ses partenaires dans TC PipeLines, une société en commandite américaine qu’elle exploite, pour environ 1,48 milliard US (1,97 milliard CAN) en actions.

La Presse Canadienne

La société établie à Calgary a annoncé lundi qu’elle offrirait 0,65 action de TC Énergie pour chaque unité de TC PipeLines, soit l’équivalent de 27,31 $ US par part sur la base du cours de clôture de TC Énergie de vendredi. Cela représente une prime de 7,5 % par rapport au cours moyen des parts de TC PipeLines sur 20 jours, pondéré en fonction du volume.

Le rachat de la participation de 74,5 % qu’il ne détient pas dans le partenariat forcerait TC Énergie à émettre un maximum de 35,2 millions d’actions, ce qui ferait croître d’environ 3,7 % son nombre total d’actions en circulation, actuellement de 940 millions.

À la Bourse de Toronto, l’action de TC Énergie rendait 80 cents, soit 1,4 %, à 55,11 $ en début d’après-midi. Le titre a chuté de plus de 25 % depuis qu’il a atteint un sommet de 52 semaines de 76,06 $, à la clôture du 20 février.

À la Bourse de New York, les parts de TC PipeLines, négociées sous le symbole boursier TCP, grimpaient de 7,7 % à 27,89 $ US. Le partenariat possède huit gazoducs interétatiques qui desservent les marchés de l’Ouest, du Midwest et du nord-est des États-Unis.

Dans un rapport aux investisseurs, l’analyste Ian Gillies, de Stifel FirstEnergy, a souligné que TC Énergie prendrait également 1,9 milliard US (2,5 milliards CAN) de la dette nette de TC PipeLines dans le cadre de la transaction.

« Depuis le début 2018, les cours des actions TRP et TCP se sont découplés, TCP perdant de sa pertinence en tant que véhicule de financement », a-t-il affirmé. « En tant que tel, il est logique que TRP consolide ces actifs. »