Lightspeed POS a vu ses revenus et sa perte nette croître au premier trimestre, alors que le spécialiste des logiciels de paiements a bénéficié d’effets positifs liés à la pandémie de COVID-19.

La Presse canadienne

La société montréalaise a indiqué avoir perdu 20,1 millions US, soit 22 cents US par action, pour son premier trimestre. En comparaison, elle avait perdu 9,1 millions US, ou 11 cents US par action, à la même période l’an dernier.

Les revenus pour le trimestre clos le 30 juin ont bondi de plus de 50 % pour atteindre 36,2 millions US, par rapport à ceux de 24,1 millions US du premier trimestre de 2019, tandis que les revenus récurrents tirés des logiciels et des solutions de paiement ont avancé de 57 % à 33,4 millions US.

Les analystes s’attendaient à ce que Lightspeed affiche une perte de 14 cents US par action à partir de revenus de 31,2 millions US, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

Selon l’entreprise, la crise de la COVID-19 a altéré de façon permanente la façon dont les détaillants et restaurateurs mènent leurs activités, et ceux-ci se tournent vers l’offre de Lightspeed alors que leurs clients se trouvent de plus en plus en ligne.

La base de consommateurs de la société a rebondi par rapport à son creux d’avril et le cap des 77 000 clients avait été franchi à la fin de juin. Cela a permis à l’entreprise de traiter un volume de transactions record.

« Les petites et moyennes entreprises pour lesquelles Lightspeed a été créée relèvent des défis sans précédent depuis le début de la pandémie. Leur débrouillardise et leur volonté d’innover ont entraîné une transformation numérique inédite, ce qui illustre bien pourquoi ce secteur agile est l’épine dorsale de tant d’économies florissantes dans le monde », a affirmé dans un communiqué le chef de la direction, Dax Dasilva.

Le directeur financier de Lightspeed, Brandon Nussey, a souligné que la société avait livré un autre trimestre positif « en dépit du contexte macroéconomique difficile », insistant sur l’accélération du rythme de croissance du nombre de clients au cours du trimestre.

Dans un communiqué distinct, la société a annoncé que son service Lightspeed Capital serait offert aux États-Unis grâce à un partenariat avec Stripe.