(Mississauga) Les Aliments Maple Leaf ont affiché jeudi un bénéfice de 25,7 millions pour le deuxième trimestre, notamment grâce à une hausse de 41 % des ventes de leurs produits de protéines végétales.

La Presse canadienne

La société a réalisé un bénéfice par action de 21 cents US pour la période de trois mois qui a pris fin le 30 juin, ce qui se comparait à une perte de 5 cents par action, ou 6,3 millions, un an plus tôt.

Le bénéfice ajusté a atteint 35 cents par action, en hausse de 6 % par rapport à celui de 33 cents par action du deuxième trimestre de 2019. La hausse des ventes du plus récent trimestre a été largement contrebalancée par les coûts liés aux mesures contre la COVID-19 et les investissements stratégiques dans les protéines végétales.

Les revenus ont progressé de 7 % à 1,09 milliard, comparativement à un chiffre d’affaires de 1,02 milliard un an plus tôt.

Les ventes de produits de viande ont grimpé de 5,8 %, alimentées par une augmentation du nombre de porcs transformés et une hausse des ventes sur le marché asiatique. Le groupe des protéines végétales a pour sa part vu ses ventes grimper de 41,4 % grâce à l’augmentation des volumes.

Les analystes s’attendaient à ce que Maple Leaf affiche un bénéfice ajusté de 25 cents par action, à partir de revenus de 1,12 milliard, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.