Bombardier et la société française Latécoère ont annoncé mardi la conclusion d’un accord en vertu duquel Latécoère fera l’acquisition des activités liées aux systèmes d’interconnexion et de câblage électrique (EWIS) de Bombardier à Querétaro, au Mexique.

La Presse canadienne

Un accord d’approvisionnement à long terme a également été annoncé, selon lequel Latécoère continuera de fournir des systèmes EWIS à partir du site de Querétaro pour toutes les plateformes de Bombardier Aviation, dont les avions Global, Challenger et Learjet.

La transaction est soumise aux conditions et approbations habituelles et devrait être finalisée au premier semestre 2020, a indiqué Bombardier, rappelant qu’environ 700 employés se consacrent à la production de systèmes EWIS sur le site de Bombardier à Querétaro.

« Cet accord illustre l’importance que Bombardier accorde à la rationalisation de ses activités pour favoriser une franchise aéronautique solide et efficace », a affirmé Paul Sislian, chef de l’exploitation de Bombardier Aviation, parlant d’« une combinaison gagnante pour (les) deux entreprises ».

Selon les modalités de l’opération, Latécoère versera à Bombardier une contrepartie numéraire de 50 millions US.

Bombardier a fait valoir que la transaction vient soutenir la transformation de Bombardier Aviation et « recentre davantage les priorités de la société sur ses capacités de production clés ».

L’accord n’aura pas d’incidence sur le reste des activités de Bombardier sur son site de Querétaro, qui continue de produire des structures majeures pour les avions Bombardier, comme le fuselage arrière de la famille d’avions d’affaires Global, a-t-on souligné.