(Waterloo) BlackBerry a affiché une perte nette de 32 millions US au troisième trimestre alors que l’entreprise avait généré des profits de 59 millions US à la même période il y a un an.

La Presse canadienne

La société spécialisée dans les logiciels de sécurité a indiqué, vendredi, que sa perte par action diluée s’était établie à 7 cents US, comparativement à une perte par action diluée de 1 cent US au troisième trimestre de l’exercice précédent.

Pour la période de trois mois terminée le 30 novembre, les revenus se sont établis à 267 millions US, en hausse par rapport à 226 millions US l’année précédente. Cette progression a été réalisée alors que les revenus attribuables aux logiciels et services ont été de 262 millions US, en hausse de 21 %.

Abstraction faite des éléments non récurrents, BlackBerry a affiché un bénéfice ajusté de 17 millions US, ou 3 cents US par action. Le chiffre d’affaires ajusté a été de 280 millions US, en progression de 23 %.

Les analystes tablaient sur un bénéfice ajusté par action de 2 cents US sur des recettes de 276 millions US, d’après la firme de données financières Refinitiv.

Le président et chef de la direction de BlackBerry, John Chen, s’est montré satisfait des progrès réalisés par l’entreprise établie à Waterloo, en Ontario.

PHOTO SEAN KILPATRICK, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Le président et chef de la direction de BlackBerry, John Chen

« BlackBerry a réalisé une croissance des revenus dans toutes ses activités de logiciels tout en générant […] des flux de trésorerie alors que nous continuons à investir », a-t-il fait valoir, dans un communiqué.