(Toronto) Le comité spécial du conseil d’administration de la Compagnie de la Baie d’Hudson (HBC) a affirmé, jeudi, que Catalyst Capital Group avait rejeté une demande visant à prolonger l’échéance de son offre visant à acquérir une participation d’environ 10,7 % dans le détaillant.

La Presse canadienne

L’offre de la firme d’investissement, qui cherche à acquérir des actions dans le but de s’opposer à une proposition visant à fermer le capital de la société, est en vigueur jusqu’à vendredi. Catalyst propose d’acheter près de 19,8 millions de titres de HBC prix de 10,11 $ l’action.

Le comité spécial du détaillant a exhorté les actionnaires à faire preuve de prudence à l’égard de l’offre de Catalyst. Il a noté que la proposition ne fournissait pas aux actionnaires certaines protections généralement requises dans le cadre d’une offre publique d’achat formelle.

Un groupe dirigé par le président du conseil d’administration de HBC, Richard Baker, a fait une offre de 9,45 $ par action en vue de retirer HBC de la Bourse, une offre que le comité spécial a jugée insuffisante.

Le comité spécial a demandé au groupe dirigé par M. Baker s’il avait l’intention de présenter une proposition révisée une fois qu’il aurait reçu une évaluation officielle.

HBC est propriétaire des enseignes Saks Fifth Avenue, La Baie d’Hudson, Lord & Taylor et Saks.