(Montréal) La Corporation financière Power a affiché vendredi un bénéfice net en baisse de 33 % pour son deuxième trimestre, ce qu’elle a attribué à une baisse de ses revenus et à l’inscription d’une charge liée à la vente de ses activités d’assurance-vie et de rentes individuelles aux États-Unis.

La Presse canadienne

La firme montréalaise a engrangé un bénéfice de 443 millions, soit 66 cents par action, en baisse par rapport à celui de 658 millions, ou 92 cents par action, réalisé pendant la même période un an plus tôt.

Ces résultats comprenaient une charge de 146 millions. Pas moins de 92 % de cette somme était liée à la vente, par la Great-West Life & Annuity de presque toutes ses activités d’assurance-vie et de rentes individuelles à Protective Life Insurance Company, aux États-Unis. Cette transaction, évaluée à 1,6 milliard, a été bouclée en juin.

En excluant les éléments non récurrents, le bénéfice ajusté a reculé de 10,5 % à 589 millions, comparativement à 658 millions un an plus tôt.

Le bénéfice ajusté par action a atteint 88 cents, alors qu’il avait été de 92 cents au deuxième trimestre de l’an dernier. Le résultat du plus récent trimestre était cependant supérieur à celui de 87 cents attendu par les analystes.

Les revenus se sont établis à 3,5 milliards, alors qu’ils avaient été de 11,4 milliards un an plus tôt, ce qui comprenait toujours les activités américaines.

La Financière Power détient des participations majoritaires dans Great-West Lifeco, la Financière IGM et Wealthsimple, ainsi qu’une participation minoritaire dans Pargesa Holding.

De son côté, la société mère de la Financière Power, Power Corporation du Canada, a dévoilé un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 278 millions, soit 64 cents par action, pour son plus récent trimestre, ce qui se comparait à un profit de 347 millions, ou 75 cents par action, à la même période en 2018.

Le bénéfice ajusté de Power Corporation a atteint 372 millions, soit 86 cents par action, en regard d’un profit ajusté de 347 millions, ou 75 cents par action, pour le même trimestre l’an dernier.

Les éléments exclus du bénéfice ajusté totalisaient 94 millions et comprenait notamment la quote-part de Power Corporation de la charge nette liée aux activités d’assurance-vie et de rentes individuelles aux États-Unis.

Power Corporation a également participé, au plus récent trimestre, à l’offre publique de rachat de la Financière Power visant le rachat aux fins d’annulation de 1,65 milliard de ses actions ordinaires. Cette opération a entraîné une réduction de la participation de Power Corporation dans la Financière Power, qui est passée de 65,5 % à 64,1 %.