Cogeco a indiqué mardi que son bénéfice net attribuable aux actionnaires avait été quasiment sabré en deux, à 25,7 millions au deuxième trimestre, malgré une augmentation de 10 % de ses revenus.

LA PRESSE CANADIENNE

La société établie à Montréal a déclaré avoir engrangé 1,57 $ par action diluée pour les trois mois clos le 28 février, en baisse par rapport à 2,82 $ par action ou 46,6 millions un an auparavant.

Le bénéfice net global est passé de 145,8 millions à 82,3 millions, un recul principalement attribuable à une réduction de 94 millions de l'impôt sur le résultat enregistrée il y a un an en raison de la réforme de la fiscalité aux États-Unis et de la dotation aux amortissements.

Le bénéfice provenant des activités poursuivies s'est établi à 87,6 millions, tandis qu'il y a eu une diminution de la perte liée aux activités abandonnées, à 5,4 millions.

Cogeco Peer 1, ses activités et sa filiale de services de technologies de l'information et des communications aux entreprises, ont été reclassées dans les activités abandonnées à la suite de l'annonce par Cogeco Communications de la vente des activités au coût de 720 millions le 27 février.

Les revenus ont augmenté pour atteindre 608,6 millions, comparativement à 554,1 millions au deuxième trimestre de 2018, en raison d'une croissance de 10 % dans le secteur des communications à la suite de l'acquisition des systèmes de câblodistribution MetroCast il y a plus d'un an.