(Toronto) L’action de Thomson Reuters s’éloignait lundi de ses sommets de la semaine dernière, après que des médias eurent évoqué la possible vente de sa participation dans Refinitiv à la société qui possède la Bourse de Londres (LSE).

La Presse canadienne

La multinationale établie à Toronto détient actuellement 45 % de Refinitiv, anciennement une division à part entière de Thomson Reuters, qui collige de multiples informations financières destinées à l’industrie de l’investissement.

Thomson Reuters a indiqué au cours du week-end qu’elle détiendrait 15 % du LSE Group en vertu de la proposition, qui évalue Refinitiv à environ 27 milliards US, en incluant sa dette.

Canaccord Genuity estime que la portion de Refinitiv détenue par Thomson Reuters vaudrait environ 5,85 milliards US.

Le titre de Thomson Reuters a clôturé lundi en baisse de 2,85 $, soit 3,1 %, à 89,89 $ à la Bourse de Toronto. Il avait atteint vendredi un sommet de 93,44 $ pour les 52 dernières semaines.

Entreprise dans cette dépêche : (TSX : TRI)