(Toronto) Le détaillant de vêtements Roots a indiqué mardi que son directeur financier démissionnerait pour profiter d’une occasion d’affaires au sein d’une entreprise familiale de services alimentaires non identifiée.

La Presse canadienne

Jim Rudyk, qui a participé à la transition du détaillant en une société inscrite à la Bourse, quittera Roots le 9 août, après y avoir oeuvré pendant trois ans.

La société torontoise a retenu les services d’une firme de chasseurs de têtes pour lui trouver un remplaçant.

Fondée en 1973, Roots compte aujourd’hui 114 magasins au Canada, en plus de sept autres aux États-Unis et de 154 succursales exploitées par des partenaires à Taiwan et en Chine.