Le deuxième plus haut dirigeant de la société aurifère Barrick Gold quittera l'entreprise à la fin août pour devenir chef de la direction d'AngloGold Ashanti, en Afrique du Sud.

Mis à jour le 23 juill. 2018
AGENCE FRANCE-PRESSE

Barrick, établie à Toronto, a indiqué que l'identité du remplaçant pour son président Kelvin Dushnisky serait annoncée plus tard. John Thornton conservera son poste de président exécutif.

M. Dushnisky s'était joint à Barrick en 2002 et en était le président depuis 2015.

La société, actuellement le plus grand producteur d'or au monde, n'a pas de poste de chef de la direction. Elle fait face récemment à certaines difficultés, dont la baisse de ses réserves. En outre, elle a vendu certains actifs ces dernières années, pour s'attaquer à sa dette, ce qui pourrait bientôt lui coûter son titre de plus grand producteur aurifère.

Barrick est toujours prise dans une dispute avec le gouvernement de Tanzanie au sujet de sa participation majoritaire dans Acacia Mining, qui s'oppose à des restrictions sur ses exportations et à un important projet de loi fiscal.

M. Dushnisky a été nommé président du conseil d'Acacia Mining en 2013, lorsqu'elle était connue sous le nom d'African Barrick Gold.

Barrick a indiqué l'an dernier qu'environ 6 % de sa production totale était touchée par les restrictions imposées à Acacia. Dans un communiqué de presse publié en juin, elle a indiqué que les négociations se poursuivaient, mais elle n'a pas évoqué d'échéancier pour régler ce dossier.

AngloGold Ashanti a indiqué que M. Dushnisky déménagerait à Johannesburg, où se trouve le siège social de l'entreprise.

Il remplacera Srinivasan Venkatakrishnan, qui quittera AngloGold à la fin août.