La Compagnie de la Baie d'Hudson a affiché mardi une perte nette de 152 millions pour son quatrième trimestre, portant sa perte pour l'ensemble de l'exercice à 516 millions.

LA PRESSE CANADIENNE

Le grand détaillant avait réalisé un bénéfice de 370 millions au dernier trimestre de l'exercice précédent - qui, dans sa totalité, s'était soldé par un profit de 387 millions.

La perte du quatrième trimestre, clos le 28 janvier, comprenait une dépréciation hors trésorerie non récurrente de 116 millions liée à la faiblesse des ventes de ses activités Gilt et Saks Off 5th. Au cours du même trimestre de l'exercice précédent, la Compagnie de la Baie d'Hudson (HBC) avait inscrit à ses résultats un gain net de 333 millions $ lié à la vente d'investissements dans des coentreprises.

Les ventes du plus récent trimestre ont progressé de 2,5 % à 4,6 milliards. Celles réalisées en ligne ont avancé de 13 % en dollars constants, a précisé l'entreprise.

HBC a l'intention d'engager des dépenses en immobilisations d'entre 450 millions et 550 millions cette année, soit environ 150 millions de moins que l'an dernier.

En janvier, le détaillant a annoncé qu'il réduirait ses coûts annuels de 75 millions.

«Nous réduisons les dépenses, en rationalisant et répartissant différemment nos dépenses en immobilisations, en raffermissant notre bilan et en prenant d'autres actions nécessaires», a affirmé le chef de la direction de HBC, Jerry Storch, dans un communiqué publié après la fermeture des marchés.

«Soyez assurés que nous restons attentifs à la croissance soutenue de notre entreprise et que nous faisons preuve de dynamisme pour que HBC soit en position de s'adapter aux changements de l'environnement du commerce de détail.»