Le géant américain des puces informatiques Intel a terminé 2016 avec des résultats meilleurs que prévu, malgré un bénéfice net en baisse de 10% à 10,3 milliards de dollars sur l'ensemble de l'année et en recul de 1% à 3,6 milliards sur les trois derniers mois.

AGENCE FRANCE-PRESSE

D'après les données publiées jeudi, le bénéfice trimestriel par action, la référence pour Wall Street, a en effet atteint 79 cents quand les analystes n'en espéraient que 75 en moyenne.

Le chiffre d'affaires du groupe ressort pour sa part en hausse de 7% à 59,4 milliards sur l'ensemble de l'année et même de 10% à 16,4 milliards au quatrième trimestre, là encore des niveaux supérieurs aux attentes.