Rogers Communications a témoigné jeudi d'une perte nette de 9 millions de dollars au quatrième trimestre, principalement en raison de sa décision d'adopter la plateforme de Comcast comme prochaine génération de système de livraison de contenu.

AGENCE FRANCE-PRESSE

L'entreprise torontoise a expliqué que le partenariat déjà annoncé avec Comcast s'est traduit par une perte de 484 millions, quand elle a décidé de renoncer à son projet IPTV au profit de celui que développe le géant américain.

Rogers annonce un bénéfice ajusté de 382 millions ou 74 cents par action, comparativement à 331 millions ou 64 cents par action au même moment l'an dernier.

Ses revenus trimestriels ont progressé de 2% à 3,51 milliards, contre 3,45 milliards il y a un an.

La perte nette de Rogers correspond à 2 cents par action, comparativement à un profit de 299 millions ou 58 cents par action au quatrième trimestre de 2015.

Les analystes attendaient un bénéfice ajusté de 71 cents par action et des recettes de 3,56 milliards.