Postmedia Network a affiché un bénéfice pour son plus récent trimestre, stimulé par la restructuration de dette opérée par le groupe de médias en difficulté en collaboration avec ses principaux créanciers. Ses revenus ont cependant chuté de près de 15 %.

LA PRESSE CANADIENNE

Le propriétaire du quotidien National Post et d'autres journaux à travers le Canada a engrangé un bénéfice de 17,8 millions, soit 31 cents par action, pour le trimestre clos le 30 novembre. En comparaison, il avait réalisé une perte de 4,2 millions, ou 2 cents par action, pour la même période un an plus tôt.

Les revenus du premier trimestre de l'entreprise établie à Toronto ont reculé à 214,9 millions, comparativement à un chiffre d'affaires de 251,1 millions pour la même période de l'année précédente. Les revenus publicitaires de ses médias imprimés ont reculé de 31,1 millions.

Les résultats du plus récent trimestre comprennent un gain de 78,6 millions lié à la restructuration de la dette de l'entreprise. L'entente a retranché environ 307 millions à la dette totale de 648 millions de Postmedia.

La perte d'exploitation de Postmedia a atteint près de 46,3 millions au plus récent trimestre. Ce résultat a été miné par une charge de dépréciation hors trésorerie de 21,6 millions et des coûts de restructuration de près de 36 millions.

En comparaison, l'entreprise avait dégagé un bénéfice d'exploitation de 19,4 millions au même trimestre un an plus tôt. Ses coûts de restructuration s'étaient alors chiffrés à 11,8 millions.