Le constructeur automobile Ford a annoncé jeudi des résultats en baisse au troisième trimestre, à cause des coûts de réparation d'environ 2,38 millions de voitures rappelées pour un problème de serrure de porte.

Publié le 27 oct. 2016
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le bénéfice net a été divisé par plus de deux, à 957 millions de dollars, contre 2,19 milliards un an plus tôt. Ceci se traduit toutefois par un bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du Nord, de 26 cents, supérieur aux 20 cents attendus en moyenne par les analystes.

La marge opérationnelle dans l'automobile a diminué à 3,3%, contre 4,4% au troisième trimestre 2015.

Le chiffre d'affaires a pour sa part certes reculé de 5,8% à 35,94 milliards de dollars mais il est au-dessus des attentes des marchés financiers, qui étaient de 33,15 milliards.

Ford a particulièrement souffert du rappel de 2,38 millions de véhicules affectés par un défaut de serrure de porte ayant causé des accidents et des blessés.

La facture des réparations, annoncée fin juillet, est de 640 millions de dollars, ce qui a forcé la marque à l'Ovale bleu à abaisser son principal objectif financier 2016, d'un bénéfice avant impôts de 10,2 milliards de dollars, contre 10,8 milliards précédemment.

Ford a également été affecté lors des trois derniers mois par une réduction de la production de sa camionnette à plateau F-150, son meilleur vendeur, et surtout des coûts du lancement du «Super Duty», la plus grosse camionnette disponible aux États-Unis. Le bénéfice opérationnel en Amérique du Nord ne s'est en conséquence établi qu'à 1,3 milliard de dollars.

Au chapitre des bonnes nouvelles: le redressement s'est poursuivi en Europe. Ford y a dégagé un bénéfice opérationnel de 138 millions de dollars, en hausse de 7% sur un an, grâce aux ventes des modèles Ford Fiesta et Ford Fusion. C'est le «meilleur» bénéfice trimestriel depuis 2007 et le sixième trimestre consécutif de profits sur le Vieux Continent pour le deuxième constructeur automobile américain.

En Asie-Pacifique, qui comprend la Chine, le premier marché automobile mondial, Ford a dégagé son plus gros bénéfice opérationnel à 131 millions de dollars, contre 22 millions au troisième trimestre 2015.

L'Amérique du Sud continue de pâtir de la forte inflation, de la dépréciation du peso argentin face au dollar et d'une réduction des stocks au Brésil. Le groupe automobile y a creusé ses pertes à 295 millions de dollars, contre 132 millions au troisième trimestre 2015.

À Wall Street, l'action reculait de 1,01% à 11,76 dollars vers 7h40 dans les échanges électroniques précédant l'ouverture de la séance.