Corus Entertainment a perdu près de 16 millions de dollars au cours de son troisième trimestre, le premier depuis que l'entreprise de télévision, de radio et d'animation a mis la main sur Shaw Media par l'entremise d'une transaction en espèces et en actions évaluée à 2,65 milliards de dollars.

Publié le 13 juill. 2016
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le groupe torontois a affiché une perte de 15,8 millions, soit 10 cents par action, pour le trimestre clos le 31 mai, un montant qui comprenait les coûts liés au refinancement de la dette et les dépenses liées à l'acquisition et à la restructuration.

En comparaison, Corus avait perdu 8,1 millions, soit 9 cents par action, pour la même période l'année dernière.

Les revenus se sont établis à 360,8 millions, un chiffre en hausse de 78% par rapport à ceux de 203,1 millions du troisième trimestre de 2015. Ce chiffre d'affaires a été soutenu par les revenus publicitaires, les frais d'abonnement et le marchandisage.

Depuis la fin du trimestre, Corus a mis fin à l'émission d'enquêtes «16X9» de Global TV, après huit saisons, et n'a pas renouvelé le contrat de la coanimatrice du «Morning Show», Liza Fromer.

Le président et chef de la direction de Corus, Doug Murphy, s'est dit satisfait des progrès réalisés depuis l'acquisition de Shaw Media.

«Notre attention va maintenant se porter sur l'atteinte de synergies pour les coûts et les revenus, la solide exécution de l'intégration et la progression de nos priorités stratégiques, qui livreront de la valeur à nos actionnaires à plus long terme», a expliqué M. Murphy.

Tant Corus que Shaw détiennent deux catégories d'actions qui donnent le contrôle des droits de vote à la famille Shaw, de Calgary. Shaw Communications s'est aussi emparé d'une participation significative dans Corus lorsque ses activités médiatiques ont été cédées pour 2,65 milliards - soit 1,85 milliard en espèces et 71 millions d'actions de Corus.