Cenovus Energy (T.CVE) s'attend à ce que ses dépenses en immobilisations atteignent entre 1,4 milliard et 1,6 milliard de dollars en 2016, soit environ 19 % de moins que celles de cette année, la société pétrolière intégrée se préparant à une autre année de faibles prix.

Publié le 10 déc. 2015
LA PRESSE CANADIENNE

Environ 20 % du budget de dépenses en immobilisations de l'an prochain sera consacré à des projets de croissance, soit principalement deux actifs de sables pétrolifères en Alberta, tandis que les autres 80 % seront utilisés pour appuyer des investissements déjà réalisés dans deux raffineries américaines que Cenovus détient avec des partenaires.

Les deux plus grosses sommes prévues au budget sont celle d'entre 350 millions et 400 millions prévus pour le projet de sables bitumineux de Foster Creek, et celle d'entre 425 millions et 475 millions réservée pour les activités de Christina Lake. Un autre montant de 230 millions à 270 millions est mis de côté pour les activités de raffinage.

Cenovus s'attend à compléter les projets d'expansion des deux actifs de sables pétrolifères d'ici le troisième trimestre de 2016.

L'entreprise prévoit aussi que la production totale de sables bitumineux progressera d'environ 7 % en 2016 par rapport à celle de cette année, pour se chiffrer entre 144 000 et 157 000 barils par jour. La production des actifs pétroliers conventionnels reculera pour s'établir entre 55 000 et 59 000 barils par jour, soit 15 % de moins que cette année.