Source ID:; App Source:

Le bénéfice d'Air Canada surpasse les attentes

Air Canada (T.AC) a affiché jeudi un bénéfice du troisième... (PHOTO MARK BLINCH, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

PHOTO MARK BLINCH, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Air Canada (T.AC) a affiché jeudi un bénéfice du troisième trimestre largement supérieur aux attentes des analystes - aidé en partie par la faiblesse des coûts du carburant, mais aussi par ses initiatives de réduction de coûts et par les améliorations apportées à ses activités ces dernières années.

Le bénéfice ajusté du transporteur aérien s'est établi à 734 millions, soit 2,50 $ par action. Ce résultat était en hausse de 60 % par rapport à celui de 457 millions de l'an dernier, et supérieur de 29 cents par action aux attentes des analystes.

La société établie à Montréal a dit avoir profité de la faiblesse des prix du carburant, qui ont chuté de 32 % par rapport à l'an dernier, mais son chef de la direction a précisé qu'Air Canada avait aussi bénéficié des initiatives stratégiques mises en place dans les dernières années.

Les revenus ont progressé de 6,9 % à 3,7 milliards - même si environ la moitié de l'augmentation de 240 millions était attribuable à l'effet positif de la faiblesse du dollar canadien sur les ventes de billets libellées dans d'autres devises.

Le bénéfice net d'Air Canada, qui comprend certains éléments exclus du bénéfice ajusté, s'est chiffré à 437 millions, soit 1,48 $ par action, un résultat en hausse par rapport à celui de 323 millions, ou 1,10 $ par action, pour le troisième trimestre de 2014.

Le président et chef de la direction de l'entreprise, Calin Rovinescu, s'est dit ravi des résultats financiers et a indiqué qu'il s'attendait à ce qu'Air Canada continue à profiter du plan stratégique développé et mis en place ces dernières années.

«Les transformations que nous avons mises en oeuvre au cours des dernières années nous procurent la structure de coûts, le parc aérien et la flexibilité nécessaires pour faire face non seulement à la concurrence sur les marchés, mais également aux fluctuations du dollar canadien ou à un ralentissement économique. À vrai dire, notre plan ne se fonde nullement sur le fait que les prix du carburant demeureront à leurs niveaux actuels», a déclaré M. Rovinescu dans un communiqué.

«Les relèvements de capacité pour l'exercice, qui visent surtout nos marchés internationaux, restent conformes au plan que nous avions établi dans un contexte de prix du carburant plus élevés et ils contribuent encore fortement à la hausse du bénéfice.»




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer