Source ID:; App Source:

PotashCorp accélère la fermeture d'une mine au Nouveau-Brunswick

Le chef de la direction de PotashCorp, Jochen... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Le chef de la direction de PotashCorp, Jochen Tilk

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
SASKATOON

Potash Corporation of Saskatchewan (POT) va réduire sa production et fermer de façon permanente, en novembre, la plus vieille de ses deux mines de potasse au Nouveau-Brunswick, a-t-elle indiqué jeudi alors qu'elle faisait état d'une baisse de ses profits trimestriels, de ses ventes et de ses prévisions.

Selon le producteur, le marché de l'engrais s'est avéré plus faible que prévu dans la deuxième moitié de l'année, ce qui le force à prendre des mesures visant à réduire ses stocks et sa production.

La mine néo-brunswickoise de Penobsquis sera fermée à la fin du mois prochain, plutôt que l'an prochain, une décision qui touchera 140 travailleurs contractuels employés par Vic Progressive Diamond Drilling.

PotashCorp prévoit aussi des fermetures temporaires de trois semaines dans trois de ses mines en Saskatchewan, au mois de décembre, dans le cadre d'un plan visant à réduire de 500 000 tonnes la production du quatrième trimestre.

La capacité de l'installation de Penobsquis est d'environ 800 000 tonnes, mais il était déjà prévu que la mine soit remplacée par la plus récente installation de Picadilly, dans la même région du Nouveau-Brunswick.

La société dit s'attendre à ce que la demande pour la potasse - un important nutriment agricole - reprenne l'an prochain.

«Malgré les défis des derniers mois, nous voyons des signes de changements dans les intentions des distributeurs et des agriculteurs en 2016», a affirmé le chef de la direction de PotashCorp, Jochen Tilk, dans un communiqué.

«Nous croyons que le besoin pour une plus forte production agricole mondiale - jumelé au prix de soutien des récoltes - représentera une occasion convaincante pour les agriculteurs.»

Pour le trimestre clos le 30 septembre, PotashCorp a affiché un bénéfice net de 282 millions $ US, soit 34 cents US par action, un chiffre en baisse par rapport au profit net de 317 millions $ US, ou 38 cents US par action, au troisième trimestre de 2014.

Les revenus des ventes de potasse, d'azote et de phosphates et autres engrais ou services, ont reculé à 1,53 milliard $ US, comparativement à 1,64 milliard $ US un an plus tôt.

Dans ses perspectives, la société dit qu'elle s'attend maintenant à afficher un bénéfice de 1,55 $ US à 1,65 $ US par action pour l'ensemble de son exercice, une prévision en baisse par rapport à la précédente, qui était d'entre 1,75 $ US et 1,95 $ US par action.

Plus tôt en octobre, PotashCorp a abandonné son projet de rachat du producteur allemand d'engrais K+S AG. Elle avait offert 41 euros par action pour l'entreprise, ce qui l'évaluait à environ 7,9 milliards d'euros. L'offre n'avait cependant pas su obtenir un appui suffisant et avait été rejetée par K+S.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer