Source ID:; App Source:

Goodyear dans le rouge à cause du Venezuela

La perte de Goodyear est dûe en grande... (Photo archives AP)

Agrandir

La perte de Goodyear est dûe en grande partie à une charge exceptionnelle de 132 millions de dollars après impôts à cause du Venezuela, où le gouvernement a modifié le système de change ce qui revient selon les experts à une dévaluation déguisée du bolivar.

Photo archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Le fabricant américain de pneus Goodyear (GT) est passé dans le rouge au premier trimestre, plombé par la dévaluation du bolivar vénézuélien et l'hiver rude en Amérique du Nord qui a fait reculer ses ventes.

Le groupe a accusé une perte nette de 58 millions de dollars, à comparer à un bénéfice de 26 millions un an auparavant.

C'est dû en grande partie à une charge exceptionnelle de 132 millions de dollars après impôts à cause du Venezuela, où le gouvernement a modifié le système de change ce qui revient selon les experts à une dévaluation déguisée du bolivar.

Le bénéfice par action hors exceptionnels, qui fait référence à Wall Street, est inférieur de 4 cents à la prévision moyenne des analystes, à 56 cents.

Quant au chiffre d'affaires, il a chuté de 8% à 4,47 milliards de dollars quand le marché espérait le voir atteindre 4,81 milliards. La baisse atteint même 13% en Amérique du Nord, où Goodyear a vendu moins de pneus à cause de l'hiver particulièrement rigoureux.

Dans les échanges électroniques précédant l'ouverture de la Bourse de New York, l'action Goodyear plongeait de 6,47% à 25,45 dollars vers 8h00.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer