Source ID:; App Source:

Wal-Mart abaisse ses prévisions pour 2014

Walmart est le premier employeur privé des États-Unis.... (PHOTO JOHN GRESS, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Walmart est le premier employeur privé des États-Unis.

PHOTO JOHN GRESS, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Le numéro un mondial de la distribution Wal-Mart (WMT) a fait état jeudi de prévisions annuelles pour 2014 en dessous des attentes après un recul moins mauvais que prévu de ses bénéfices l'an dernier.

Le groupe américain s'attend à un bénéfice ajusté par action, référence des investisseurs américains, situé dans une fourchette comprise entre 5,10 et 5,45 dollars sur l'exercice en cours, selon un communiqué. C'est moins que la prévision médiane des analystes qui est à 5,54 dollars.

Pour le premier trimestre devant s'achever fin avril, le bénéfice par action devrait être compris entre 1,10 et 1,20 dollar. C'est aussi moins que le 1,23 dollar attendu.

Lors de l'exercice 2013 clos fin janvier, Wal-Mart a fait mieux que ce qui était attendu par les analystes en termes de bénéfices.

Son bénéfice net annuel a certes reculé de 5,7%, à 16,02 milliards de dollars. Mais rapporté par action, il est conforme aux attentes à 5,11 dollars.

Au quatrième trimestre, le bénéfice net a plongé de 21% à 4,43 milliards mais par action et hors éléments exceptionnels il ressort à 1,60 dollar, soit 1 cent de mieux que prévu.

Les ventes annuelles ont progressé de 1,6% sur un an à 473,07 milliards. Mais c'est moins que les 476,83 milliards attendus.

Idem lors du dernier trimestre (novembre-janvier), où les ventes ont également augmenté de 1,4% sur un an à 128,79 milliards de dollars, contre 130,23 milliards attendus.

Wal-Mart, qui a un nouveau patron depuis le 1er février, Doug McMillon, 47 ans, explique que les performances de ses magasins américains ont été affectées au dernier trimestre par plusieurs tempêtes hivernales qui l'ont obligé à fermer certaines grandes surfaces.

Le temps exceptionnellement rude dans plusieurs régions du pays en décembre et janvier a quasi gelé les dépenses des consommateurs, selon plusieurs analystes.

Mais Wal-Mart a également pâti de litiges au Brésil, où il dit être confronté à un contentieux fiscal. Il y a fermé 25 magasins dont la performance était décevante.

En Chine, le groupe américain a fermé 29 supermarchés et a dû passer une charge dans ses comptes pour un litige lié à des pratiques comptables non conformes aux normes américaines, avance-t-il.

Wal-Mart a aussi confirmé qu'il allait supprimer des emplois dans ses clubs d'achat Sam's Club sans en préciser le nombre.

Dans les échanges électroniques précédant l'ouverture de la Bourse de New York, l'action Wal-Mart reculait de 0,94% à 74,15 dollars.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer