Source ID:; App Source:

Les cours du pétrole montent grâce au dollar

Les cours du pétrole ont monté jeudi à New York, profitant surtout d'un... (PHOTO HASAN JAMALI, AP)

Agrandir

PHOTO HASAN JAMALI, AP

Agence France-Presse
New York

Les cours du pétrole ont monté jeudi à New York, profitant surtout d'un affaiblissement du dollar, dans un marché qui manquait d'actualité spécifique pour s'orienter franchement.

Le prix du baril de «light sweet crude» (WTI) pour livraison en juillet a gagné 53 cents à 60,45 dollars sur le New York Mercantile Exchange (NYMEX).

Les cours de l'or noir poursuivent ainsi une semaine tranquille, au cours de laquelle ils ont tourné autour du seuil des 60 dollars. C'est à ce niveau qu'ils semblent se stabiliser depuis la fin avril, après avoir chuté en début d'année sous les 45 dollars à leur plus bas niveau depuis six ans.

«Le marché est plutôt stable depuis une semaine, gagnant ou perdant moins d'un dollar d'un jour à l'autre», a souligné James Williams de WTRG Economics. «Il n'y a vraiment rien pour justifier un mouvement dans un sens ou l'autre. Sur le front géopolitique, il ne se passe rien de notable.»

Dans ce contexte peu animé, les cours surtout bénéficié du soutien extérieur d'une «corrélation inversée avec le dollar, après le communiqué de la Réserve fédérale (Fed), qui était négatif pour la monnaie», a jugé Bob Yawger de Mizuho Securities.

La Fed a rendu mercredi en fin de séance sa décision monétaire de juin, et, non seulement elle a maintenu ses taux à un niveau presque nuls, ce qui rend le dollar moins attirant, mais elle a aussi fait part de prévisions économiques mitigées aux États-Unis.

Ces propos ont contribué à affaiblir le billet vert, et «ce qui est négatif pour le dollar, c'est positif pour les cours du brut», comme l'a rappelé M. Yawger, car les échanges pétroliers, libellés en monnaie américaine, deviennent ainsi moins coûteux et plus intéressants pour les investisseurs.

Également sur le plan de l'économie américaine, «les prix du brut et de ses dérivés (ont été) ballottés par les indicateurs du jour aux États-Unis, avec un chiffre meilleur que prévu sur les inscriptions au chômage - ce qui encourage une hausse des taux - mais une inflation plus faible que prévu - ce qui ne l'encourage pas», a noté Matt Smith de ClipperData.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer