UnitedHealth Group a haussé de nouveau ses prévisions de bénéfices pour l'exercice 2016 après que son profit a bondi de 23 % à près de 2 milliards US au troisième trimestre, soutenu par les gains pour l'ensemble de ses activités.

Publié le 18 oct. 2016
ASSOCIATED PRESS

Le plus grand assureur en santé des États-Unis s'est aussi montré optimiste pour l'an prochain, lorsqu'il sera moins exposé à la loi américaine sur les soins de santé abordables, aussi connue sous le surnom d'Obamacare.

L'action de l'entreprise de Minnetonka, au Minnesota, a grimpé mardi à un sommet historique.

Avec ses nouvelles prévisions pour 2016, UnitedHealth s'attend à un bien meilleur profit que les analystes de Wall Street. La même chose s'était produite en avril.

L'entreprise vise maintenant un bénéfice ajusté d'environ 8 $ US par action, supérieur de 7 cents US à la prévision moyenne de Wall Street, selon les prévisions recueillies par FactSet.

UnitedHealth a en outre facilement surpassé les attentes des analystes pour le plus récent trimestre.

Le bénéfice d'exploitation a grimpé de plus de 10 % à 2,1 milliards US du côté de ses activités de vente d'assurance et de plans Medicaid. L'assureur a accueilli près d'un million de nouveaux clients par l'entremise de ses couvertures individuelles et celles appuyées par les employeurs.

Son nombre de clients pour Medicare Advantage a grimpé de 12 %, et son nombre total d'inscriptions a dépassé le cap des 48 millions au cours du trimestre.

L'assurance maladie est la principale activité de UnitedHealth, mais l'entreprise profite aussi de la croissance de son segment Optum, qui fournit des services de gestion et technologiques aux cliniques de médecins. Le bénéfice d'exploitation de ce segment a bondi de 36 % au plus récent trimestre pour atteindre 1,5 milliard US, après avoir grimpé de 46 % au deuxième trimestre.

Dans l'ensemble, UnitedHealth a engrangé un bénéfice de 1,97 milliard US à partir de revenus totalisant 46,29 milliards US au troisième trimestre. Le bénéfice ajusté s'est établi à 2,17 $ US par action.

Les analystes visaient en moyenne un bénéfice ajusté par action de 2,08 $ US, selon le service Zacks Investment Research.