• Accueil > 
  • Affaires > 
  • Économie 
  • > Novartis: homologation d'un médicament générique pour la sclérose en plaques 
Source ID:; App Source:

Novartis: homologation d'un médicament générique pour la sclérose en plaques

La sclérose en plaques, une maladie invalidante, touche... (Photo Rafiq Maqbool, AP)

Agrandir

La sclérose en plaques, une maladie invalidante, touche près d'un demi-million de personnes aux États-Unis, a précisé Novartis.

Photo Rafiq Maqbool, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
ZURICH

Le géant pharmaceutique suisse Novartis a annoncé jeudi que Sandoz, sa filiale dédiée aux médicaments génériques, avait obtenu le feu vert des autorités sanitaires américaines pour une version générique d'un traitement pour la sclérose en plaques.

L'agence américaine des médicaments, la Food and Drug Administration (FDA), a homologué le médicament de Sandoz appelé Glatopa, qui est une version générique en 20 mg du Copaxone, une thérapie du groupe israélien Teva, a indiqué Novartis dans un communiqué.

Le Glatopa, développé avec la société de biotechnologie américaine Momenta, est la première version générique approuvée de ce traitement pour les formes cycliques de la sclérose en plaques.

«Sandoz, avec Momenta, est fière d'être la première société à recevoir l'approbation de la FDA pour une version générique substituable de cette importante thérapie», a déclaré Peter Goldschmidt, président de Sandoz US, cité dans le communiqué.

La sclérose en plaques, une maladie invalidante, touche près d'un demi-million de personnes aux États-Unis, a précisé Novartis.

Le Copaxone est le médicament phare du groupe israélien Teva, ce produit contribuant à lui seul à environ un cinquième de ses revenus.

Le groupe israélien, qui est lui-même connu comme le numéro un mondial des médicaments génériques, n'a pas ménagé ses efforts pour protéger ce médicament, qui a été au coeur d'un différend juridique avec Sandoz sur lequel la Cour Suprême aux États-Unis s'est prononcée en janvier.

À la Bourse de New York, où le groupe est coté, le titre reculait de 3,76% à 63,49 dollars.

«Teva a reconnu depuis un certain temps qu'une version générique de notre Copaxone 20 mg/mL pourrait entrer sur le marché et nous l'avons planifié», a indiqué un porte-parole, contacté par l'AFP.

Le groupe a notamment lancé une version en 40mg, se disant satisfait de la demande et de son adoption par les médecins.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer