À la suite du rejet de l’entente de principe par les travailleurs salariés des entrepôts de la SAQ, les négociations, qui ont repris la semaine dernière, se sont poursuivies lundi entre le syndicat et la société d’État.

Publié le 13 déc. 2021
Nathaëlle Morissette
Nathaëlle Morissette La Presse

Il y a une semaine, les syndiqués des deux centres de distribution ainsi que les responsables de la livraison ont rejeté à 86 % l’entente de principe intervenue entre les parties. En raison des trois jours de grève déclenchée en novembre par les 800 travailleurs salariés, les succursales de la société d’État peinent toujours à renflouer leurs tablettes.

En entrevue la semaine dernière, Catherine Dagenais, présidente et chef de la direction de la SAQ, a assuré qu’il y aurait du vin et des spiritueux en quantité suffisante pour Noël. « L’intention c’est d’avoir les stocks appropriés pour le temps des Fêtes, avait-elle dit. Il se peut que le produit habituel ne soit pas disponible. Mais on a amplement de produits. »

« À l’approche des fêtes, nous faisons tout pour conclure une nouvelle entente », a pour sa part déclaré le syndicat dans un communiqué publié jeudi dernier.

Par ailleurs, le site de la clientèle affaires de la SAQ a connu quelques ralentissements lundi, car on y a effectué des mises à jour de sécurité. Il n’a toutefois pas été fermé par Québec. Le gouvernement a en effet ordonné la fermeture de plusieurs de ses sites et services – tout comme Ottawa d’ailleurs – après qu’il eut découvert une faille de sécurité.